Hier, nous avons décidé de partir pique niquer au bord de l'eau. Sitôt dit, sitôt fait, j'enfourne le barda dans la glacière, et nous voila en route pour nous trouver un petit coin sympa le long de la Bienne (superbe rivière jurassienne qui se jette dans l'Ain).

Nous trouvons notre bonheur assez vite, jugez-en plutôt :

anniv_061

anniv_060

Sympa non ? Sauf que nous avons à peine eu le temps d'explorer le coin que le ciel commençait à nous tomber sur la tête !

La solution de repli dans ces cas là, c'est de trouver une grotte pour pouvoir manger à l'abri, donc on remonte en voiture, et là énorme coup de bol :  on fait 500 m en voiture dans une direction au hasard, et on tombe sur des panneaux de sentier indiquant la grotte de Nerbier ! On prend l'empierré en voiture... un drôle de balisage attire mon attention.

anniv_051

Il y a des oranges en plastique suspendues à des potences en intervalle réguliers.

On gare la voiture à l'entrée du sentier, c'est mignon comme tout, le sous-bois est tout moussu, on se croirait chez les lutins ! et là, le long du sentier de drôles de surprises nous attendent :

anniv_048

Une horloge à farfadets

anniv_047

anniv_045

des miroirs (de sorcières ?)

anniv_025

Un passage de trolls

anniv_024

un peigne à dragon ou à girafe ?

anniv_006

un autre miroir posé sur une ruine...

et enfin, la grotte

anniv_008

Fermée, mais il ne pleuvait plus, on a donc pu manger devant (il y avait une petite plate-forme en bois avec une table). L'entrée de la grotte forme un bassin destiné à recevoir les débordements de la source qui habite dedans. Le sentier se poursuivait, mais on était pas chaussés pour la balade, mais il faudra qu'on y retourne !!) ces installations ont piqué ma curiosité !

En repartant, on a même surpris un lutin et sa monture en train de s'abreuver.

anniv_023

Il y avait aussi des surprises à l'entrée de l'empierré que nous n'avons vues qu'en repartant

anniv_054

anniv_056